Les associations spécialisées

Association des jeunes chasseurs du Lot (AJC46)

Association Départementale des chasseurs de Grands Gibiers du Lot (A.D.C.G.G.L)

Association Lotoise des Chasseurs de Migrateurs

Association des Piégeurs du Lot (APIL 46)

Association des Chasseurs à l'Arc Lotois (ASCAL 46)

Le Club des Bécassiers du Lot

La Fédération des Gardes Chasse Particuliers du Lot

Les rencontres Saint Hubert du Lot

Union Nationale pour l'utilisation de Chiens de Rouge (UNUCR)

Les Lieutenants de Louveterie du Lot

Association Française pour l'avenir de la Chasse aux Chiens Courants du Lot

Association Pour une Gestion Durable du Grand Gibier dans le Lot (AGDGGL)

Association de Recherche du Grand Gibier Blessé (ARGGB46)

undefined

undefined

logo ajc46 

L'association des jeunes chasseurs du Lot : AJC 46

L'association des jeunes chasseurs du Lot, ou AJC 46, a été créée en 2014 par un groupe de jeunes chasseurs dynamiques et impliqués dans le monde de la chasse.

L'AJC 46 propose régulièrement des activités diverses et variées.

Elle offre à tout jeune chasseur ou jeune chasseresse un lieu d'échanges, d'expression et de rencontres.

Elle permet également aux jeunes chasseurs ou chasseresses de découvrir les modes de chasse avec  des structures cynégétiques.

En outre, elle a comme objectif de restaurer l'image de la chasse afin de la dynamiser pour donner envie à d'autres jeunes de chasser.

Enfin, l'AJC46 permet à ses adhérents de découvrir les territoires variés de notre département en partenariat avec les structures de chasse locales volontaires.

Pour adhérer à cette association, il faut avoir moins de 35 ans ou avoir obtenu son permis de chasser dans les cinq  ans précédents sa demande d'admission.

Composition du bureau :

Président : Florian SALESSE

Vice-Président : Rémy VIAULES

Secrétaire : Ruben ROMMENS

Secrétaire adjointe : Emilie LAPORTE

Trésorière : Lisa LAPORTE

Trésorier adjoint : Adrien DENEUX

Pour nous rejoindre, ou pour de simples informations, n'hésitez pas à contacter :

Florian au 06 27 32 27 97 ou Ruben au 06 60 68 05 44.

Vous pouvez aussi nous retrouver et nous suivre sur Facebook :

https://www.facebook.com/association-des-jeunes-chasseurs-du-lot-597971850378865/?fref=ts


Association Départementale Des Chasseurs De Grands Gibiers Du Lot

  

Composition du Bureau

  • Président : Michel BOUSCARY
  • Vice Président : Guy DELFOUR
  • Trésorier : Francis BALMES
  • Trésorier Adjoint : Rémi FOURNIE
  • Secrétaire : Eric SANTAL
  • Secrétaire Adjoint : Jérémy BOISSET

Membres : Alain TASTAYRE, Christian Gras, Gérard LAVERDET, Patrick SIMON, Gilles TROUILLET, Bernard THAMIE

Site Internet : www.adcggl.com

Qu'est ce que L'Association Départementale des Chasseurs de Grands Gibiers ?

Une association, loi 1901 vieille d'un quart de siècle, qui fluctue entre 2000 et 2200 adhérents.
Son Bureau est composé de 12 membres, uniformément répartis sur le département, qui forment le conseil d'administration.
Notre cotisation annuelle est de 3 euros par chasseurs.
Tels qu'il est stipulé sur notre logo, nous prônons les trois thèmes que nous avons mis en avant :

Moraliser,

Cette chasse du grand gibier, par des opérations de communication, sur la connaissance des espèces chassées, comme les conférences que nous organisions avec Gilbert VALLET sur le sanglier, ou avec Pierre PERRIE au Salon de MARTEL,
Celle à venir avec Jean Paul GROSSIN sur les grands cervidés le 31 octobre à Concores.
Les opérations « cristallins » sur le sanglier pour en définir les moyennes d'âges des prélèvements,
Les opérations caryotype pour la pureté de l'espèce.
Les différents comptages, aux phares, sur les ika, sur les places de brame pour les grands cervidés.
Lors de nos manifestation, et la je pense au concours de St CHELS, qui en fait un des plus grand, voir le plus grand des concours de meutes sur la voie naturelle du sanglier de France. C'est une belle image pour la chasse Lotoise, ainsi que pour nos détracteurs qui s'y sont cassé les dents à vouloir l'interdire. Puis lorsque 50 communes travaillent ensemble pour mener à bien de tels événements forcément le relationnel en ressort bien souvent grandi et les retrouvailles en action de chasse ne sont plus tout à fait les mêmes...

Structurer,

En aidant au mieux les équipages adhérents à l'ADCGGL financièrement, en complétant les subventions fédérales dans la prévention des dégâts.
En apportant également une subvention annuelle de 80 euros par équipage, pour les cultures à gibiers.
En équipent tout nos adhérents d'un dispositif fluo (casquette) pour qu'ils soient en concordance avec la législation.
En participant en tant que formateurs aux formations des directeurs de battues au centre de GRAMAT
En intervenant auprès des équipages ou structures de chasses, dans leurs Assemblées Générales, pour leur apporter nos connaissances, - Informations, - conseils et analyses sur : la sécurité, - les espèces, - l'organisation.
Nous sommes, comme un syndicat de chasseurs de grands gibiers, qui Défend notre chasse traditionnelle adaptée à notre biotope, notre configuration environnementale, et qui puis est,- nous sommes force de proposition pour la gestion des populations de grands gibiers...

Gérer,


En apportant notre humble savoir lors des instances ou nous siégeons :
Au PEFC pour la gestion des cervidés, petits et grands
Au Comité Départemental Sanglier,
À la commission sécurité de la FDC,
Au Comité Départementale de la Chasse et de la Faune Sauvage qui gère les espèces chassable ou non, le classement de certaines espèces dites nuisibles, les dates d'ouverture et de fermeture, et c'est la que nous avons débattu de l'annexe 3.

undefined


Association Lotoise des Chasseurs d'oiseaux Migrateurs

  

Elle a été créée en 1955 par Pierre MALBEC qui en a été le Président durant 23 ans.

L'association a pour objet de regrouper les chasseurs de gibier migrateur en vue de :

- leur faciliter la pratique de la chasse des oiseaux migrateurs,
- défendre leurs intérêts et agir auprès des pouvoirs publics pour tout ce qui concerne les mesures et les méthodes tendant à améliorer les conditions de cette chasse et la protection de ce gibier,
- s'affilier à toute fédération ou groupement défendant les mêmes intérêts,
- étudier la vie, les mœurs, les migrations et la chasse des dits migrateurs,
- participer à la répression du braconnage et assurer la protection de tout gibier,
- pouvoir organiser et gérer des journées particulières de toutes sortes (repas, lotos...). »

Du fait de l'originalité de sa chasse, de son caractère traditionnel et d'une passion commune, les adhérents Paloumayres Lotois ont souhaité voir se créer une section dite « Palombe » au sein de l'A.L.C.M. Ainsi, l'article 4 du règlement intérieur de l' ALCM précise :

Cette section a pour objet de pouvoir travailler de façon plus précise sur ce mode de chasse bien particulier ainsi que sur la vie, les mœurs et la migration de la Palombe. Ainsi chaque année, encadrée par la Fédération des Chasseurs du Lot, des membres de l'ALCM participent :

? Au suivi de la Migration en plaine dans le Sud-Ouest de la France
? Au suivi de l'hivernage des Palombe dans la zone agricole du Sud-Ouest de la France.

L'ALCM mène également des travaux sur d'autres espèces, telle que la Bécasse des bois. Elle siège également dans de nombreuses commissions.

Contact : Jean-Pierre GRIMAL (Président) –Tel. : 06-80-42-39-05 – courriel : gisele.bourdetgrimal@free.fr

undefined

                                                                     

 Association des piégeurs du Lot       

 

Association départementale des piégeurs du LOT (loi 1901). Elle est composée d'un bureau et d'un conseil d'administration (statuts, règlement intérieur) :

  • Président : Monsieur François COUSINOU
  • Vice-Président : Monsieur Pierre CHEYSSIAL
  • Secrétaire : Monsieur Mickael BARRAT 
  • Trésorier : Monsieur Philippe ARTEIL

Le conseil d'administration étant lui composé d'adhérents de l'association.

Un des principaux buts de l'APIL 46 étant la gestion des espèces pouvant causer des dégâts sur le terrain.

L'APIL46 est elle-même adhérente à L'URAPA OCCITANIE et à L'UNAPAF. UNAPAF (Union Nationale des Associations des Piégeurs Agréés de FRANCE), qui nous assure entre autres en cas de litiges, et de dégât corporel. L'URAPA (Union Régionale des Associations des Piégeurs Agréés), qui elle nous octroie une subvention de région.

L'APIL 46 siège également à la CDCFS. Cette commission départementale de la chasse et de la faune sauvage, qui a pour but l'élaboration, la mise en œuvre et le suivi de la politique du gouvernement dans le domaine de la chasse et de la protection de la faune sauvage.

L'APIL 46 est composée d'adhérents, ceux-ci du fait de leur adhésion, reçoivent trimestriellement une revue sur le piégeage. Ils bénéficient également de pièges à tarif préférentiel, et dispose par ailleurs d'une assurance qui les couvrent en cas de vol de pièges.

L'APIL 46 intervient sur certaines communes à la demande de la mairie pour la destruction des pigeons dit de ville, et des ragondins. Nous pouvons également être présents aux côtés de la fédération des chasseurs du LOT lors des formations organisées par celle-ci afin d'obtenir de nouveaux agréments. Elle est également présente avec son stand lors des manifestations locales.

L'APIL 46 est en relation avec L'OFB, et les gendarmeries départementales.

Pour tous renseignements, s'adresser à Monsieur François COUSINOU: "Peyrelevade" 46600 CRESSENSAC
Téléphone : 06.24.37.70.82
Mail : francoiscousinou@sfr.fr ou francois.cousinou@gmail.com

undefined

 L'A.S.C.A.L 46 

  

... est une association dynamique qui veut porter certaines valeurs...

L'Association Sportive des Chasseurs à l'Arc du Lot est avant tout une association de
chasseurs.
Sa mission consiste à promouvoir et développer d'une façon sécuritaire et avec une éthique
qui lui est propre, un sport ancestral qu'est le tir à l'arc.
En dehors des parties de chasse qu'elle organise, elle offre des activités pédagogiques et
ludiques qui permettent à tous les participants et adhérents de se retrouver et d'atteindre leurs
objectifs personnels.
Elle a également pour mission de promouvoir la chasse à l'arc en développant l'utilité de ce
mode de chasse sur les plans cynégétique, écologique et sociologique.
Elle participe avec la Fédération des Chasseurs à la formation et à l'éducation des
futurs chasseurs à l'arc et développe leur sensibilité et leur engagement en faveur d'un
environnement sociologique ouvert au monde la chasse.
L'association est l'interface entre l'archer et la fédération française de la chasse à l'arc, et
l'interface entre l'archer chasseur et la fédération départementale des chasseurs.

- Bilan de l'élection finale (élection du CA et élection du bureau) pour chaque
poste :

  • Président : Pascal ROGER, chauffeur, 46230 Lalbenque,
  • Vice Président : Michel BOISSET, mécanicien, 46230 Lalbenque,
  • Trésorière : Catherine MICHELS-RENAULT, enseignante, 46000 Cahors,
  • Secrétaire Jean Jacques RANOUIL, chef de service départemental, 46000 Cahors,
  • Membre du CA : Patrick ZEUGSCHMITT, chef d'entreprise, 46220 Duravel,
  • Membre du CA : Pierre BLAZY, médecin, 46090 Le Montat.

Chacune ou chacun ayant été élu à l'unanimité.
Attendus de la dernière AG 2014.
ASCAL 46 / conseil d'administration à 6 membres.
Dernière composition du CA / nouveau CA enregistré à la Préfecture en 2014.
A noter sur le site si possible :

POUR TOUT CONTACT avec l'ASCAL 46 :

Coordonnées du Président Pascal ROGER :

Adresse mail : rogerpascal1@gmail.com

Tél : 06 42 88 25 20

undefined

undefined

 

 Association de Recherche du Grand Gibier Blessé (ARGGB 46)

chateau de Labastide Marnhac 1
undefined

Des chasseurs au service des chasseurs

arggb-presentation
undefined

La recherche au sang , 

Une action incontournable pour l'image de la chasse demain, respect du gibier, des territoires et des hommes.

L'Association de Recherche du Grand Gibier Blessé  vous aide et  vous conseille bénévolement :

-  Recherche au sang

-  Formation de conducteurs

-  Education des chiens

-  Siglage des chiens

Chaque équipage de chasse au grand gibier devrait être en recherche d'autonomie.

Comportements à adopter en cas de gibier blessé :

Ne pas piétiner les indices observés (poil, os, sang, contenu stomacal, traces de fuite) ni à l'impact, ni dans la direction de fuite.

Ne pas éparpiller ces indices, les laisser à leur place d'origine.

Marcher à côté de la trace du gibier ou du sang

Ne suivre la piste du gibier blessé que 100 mètres au maximum

Marquer l'emplacement du gibier à l'impact, le lieu du premier indice recueilli, la direction de fuite.

Ces marques peuvent être soit des brisées (prendre soin de les rendre bien visibles), du papier ou tout autre objet sautant à l'œil, des marques sur l'écorce des arbres, etc...

Informer le directeur de battue ou le chef de ligne des faits constatés et appeler votre conducteur de recherche au sang. Vous avez 24 voire 48 heures pour réaliser la recherche.

conducteur_ARGGB
undefined

 Philippe Kruth de  Labastide Marnhac 2019.

Contacts : Alain Vigouroux, Délégué départemental (ARGGB46) et conducteur agréé, 56, chemin de Villesèque, Poudans, 46090 Labastide Marnhac

Tél : 07.82.99.81.59         mail : joni.vigouroux@gmail.com

Philippe Kruth: 06.72.39.94.58 , 138 route de l'Hospitalet Cazelle 46090 Labastide Marnhac

Le Club National des Bécassiers (CNB)

Date de naissance : 1951
Objet de l'association : regrouper tous les chasseurs qui pratiquent la chasse de la bécasse ; étudier la vie, les mœurs, la migration, la chasse de la bécasse ; défendre les intérêts des chasseurs de cet oiseau ; agir auprès des pouvoirs publics en ce qui concerne les mesures et méthodes tendant à améliorer les conditions de cette chasse et la protection de ce gibier.
La devise du Club : Chasser le plus possible tout en tuant le moins possible
Nombre d'adhérents au plan national : environ 4000
Au plan départemental : 70
Les actions et résultats de l'association : Le CNB fournit à l'ONCFS la majeure partie des données qui permettent d'analyser l'abondance des bécasses en hivernage (Indice Cynégétique d'Abondance, baguage nocturne).
Les principaux services rendus aux adhérents : l'adhérent du CNB reçoit la revue du Club (La Mordorée, quatre numéros par an), participe à l'évolution des connaissances sur l'oiseau et peut accéder au site Béc@note qui lui permet de suivre la migration en direct et de calculer son propre ICA en fin de saison.
Montant de l'adhésion : 36€
Président départemental : Jean-Marie Carrié
Contact : 78 rue de la Guipalle 81100 Burlats - 05.63.35.66.19
Site internet : clubnationaldesbecassiers.net

undefined



Le Club National Des Bécassiers
- Section Lotoise –


undefined

Président : M. Guy LAFRAGETTE

Missions et description de l'association :
Club fondé en 1951 par un groupe de bécassiers de la Côte-d'Or, le CNB est une association agréée au titre de la protection de la nature (Article 40 de la loi du 10 juillet 1976).

photo becasse

Le CNB a pour objectifs de :


- Étudier la vie, les mœurs et la migration de la bécasse.
becasse

- Agir auprès des Fédérations de chasse et des pouvoirs publics afin de renforcer les actions visant à améliorer la pratique de cette chasse, la sauvegarde des biotopes et la protection de l'oiseau.
Au niveau national, 4000 membres participent aux suivis quantitatifs et qualitatifs de l'espèce, poids, sexe, âge-ratio, grâce au site internet béc@note. Il s'agit de récolter en temps réel auprès de bécassiers, la date et la durée de leurs sorties, ainsi que le nombre d'oiseaux levés. Informations de terrain précieuses qui apportent à la commission scientifique une visualisation immédiate du mouvement migratoire bécassier.
Il existe 12 commissions (administratives, techniques et scientifiques) qui analysent ces données.
On compte également 86 délégations départementales qui assurent l'animation locale du club et sa représentation auprès des fédérations, dont celle du LOT.

Contact :
Président : Guy Lafragette (guy.lafragette@aliceadsl.fr)
Correspondant Béc@note: (Saisie des comptes rendus de saison en temps réel sur internet) : Jean-Pierre Trémollières (jp.tremo@neuf.fr)

undefined

La Fédération des Gardes Chasse Particuliers du Lot    

  

Conseil d'administration:

  • Président : Monsieur Jean-Luc VALERY
  • Premier Vice-Président : Monsieur Romain SOUYRIS
  • Deuxième Vice-Président : Monsieur Gilles MASTAPASQUA
  • Secrétaire : Monsieur Jacques BOQUEL
  • Secrétaire adjoint : Monsieur Jean-Jacques COCULA
  • Trésorier : Monsieur Robert BRU
  • Trésorier adjoint : Monsieur Roland PAGES
  • Membres : Messieurs Bernard SANGOI, Romain RAFFY, Bernard CLOG et Bernard DEPETRIS.

    

Missions et description de l'association :

photo gcp

La Fédération Départementale des Gardes-chasses Particuliers du Lot (FDGCP 46) accompagne les gardes-chasses particuliers, qui sont membres, dans leur travail sur le terrain.

Concrètement, la FDGCP organise des formations diverses, avec le concours de la Fédération des Chasseurs du Lot et de l'OFB, afin de perfectionner les connaissances cynégétiques et juridiques de ses adhérents.

Les gardes-chasses particuliers adhérents sont informés rapidement et régulièrement pour toute réforme règlementaire par la FDGCP.

  

Qu'est-ce qu'un garde-chasse particulier ?

Le garde-chasse particulier n'est pas un agent de la force publique, mais un citoyen (âgé de 18 ans au moins) chargé d'une mission de service public. Il est bien sur titulaire du permis de chasser. L'article 29 du Code de Procédure Pénale lui donne le pouvoir de constater par procès-verbal tout délit et contravention de chasse portant atteinte aux propriétés dont il a la garde. Il exerce donc des fonctions de police judiciaire. Il a la possibilité, à condition d'avoir son permis de chasser, de détruire à tir tout au long de l'année les espèces classées « nuisibles ».

Le garde particulier a un rôle d'information auprès des chasseurs de sa structure de chasse.
Il est la sentinelle qui surveille faune et flore sur sa structure de chasse; il est également vigilant sur tous les problèmes environnementaux actuels.

undefined

 

undefined





Les Rencontres Saint-Hubert dans le département du Lot

  

                 

    

Cette manifestation est destinée aux chasseurs de petits gibiers qui utilisent des chiens d'arrêt ou des spaniels. Sous couvert d'un concours, « les rencontres Saint Hubert » ont pour ambition de réunir des couples chasseur/chien qui témoignent de leur compétence et de leur éducation cynégétique et cynophile. C'est donc une bonne occasion de véhiculer une image valorisante de la chasse du petit gibier au cours d'une journée placée sous le signe de la convivialité.

Chaque chasseur évolue sur un terrain, durant 20 minutes, où il est potentiellement mis en présence de faisans. Un jury apprécie le respect des règles de sécurité, le comportement, le dressage du chien dans la recherche du gibier, le tir du chasseur...

Le chien n'est pas obligatoirement inscrit au LOF. Tout chien d'apparence raciale peut participer à l'épreuve. Il existe 8 catégories de concurrents sont prévues. Les premiers de chaque catégorie participent à une finale régionale. Les lauréats de la finale régionale sont conviés à une finale nationale.

  

  
                                                            
undefined

undefined

Les rencontres Saint-Hubert sont avant tout un art de vivre, des passions dans le respect de l'environnement et de la faune sauvage. Elles se terminent toujours dans la convivialité d'un repas avec l'ensemble des participants.

Créée en 2012, l'association a pour but de :

- Organiser annuellement les « rencontres Saint-Hubert » dans le département
- Favoriser les rencontres entre chasseurs 
- Organiser des entraînements pour les adhérents participant aux « rencontres Saint-Hubert »

L'association est présidée par François ALMAGRO (Délégué Saint-Hubert LOT)

Contacts: François ALMAGRO - « Saint Pierre » 46100 PLANIOLES - Téléphone : 07.70.00.48.02

Les rencontres Saint-Hubert 2021 : Rendez-vous à GREALOU le samedi 02 octobre 2021

undefined

undefined

Les Conducteurs de Chiens de Rouge du Lot

La recherche du grand gibier est un élément important de la chasse des cervidés et du sanglier. Elle permet d'abréger les souffrances de l'animal blessé. C'est une obligation morale en terme d'éthique de la chasse et de respect de l'animal. Laisser, à la suite d'une chasse, un animal blessé sans avoir entrepris une recherche est intolérable. On peut s'imaginer les souffrances qu'une blessure par balle peut engendrer. L'animal peut mourir quelques heures après le tir, mais également souffrir pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines.

La recherche doit être minutieuse et systématique : les meilleures chances de succès ne peuvent être obtenues qu'avec le concours de chiens spécialisés menés par des conducteurs formés et expérimentés.

La recherche du grand gibier blessé est une discipline qui demande beaucoup d'efforts, d'abnégation, des connaissances profondes de l'anatomie et de l'éthologie de celui-ci, une parfaite connaissance des moeurs des animaux, une grande prudence dans les actes, une nécessaire réserve dans l'expression verbale et une harmonie totale du maître avec son chien de rouge.

L'appel à un conducteur de chien de sang UNUCR est gratuit. Les conducteurs sont des bénévoles et le gibier retrouvé reste propriété du tireur.

L'équipe de recherche est composée d'un conducteur et d'un chien spécialement éduqué pour la recherche. Il est tout à fait possible de faire travailler un chien avec succès 24 heures et même 48 heures après le coup de feu.

La recherche n'étant pas un acte de chasse, un conducteur agréé UNUCR peut intervenir en dehors des jours de chasse pour retrouver un animal blessé.

  

N'hésitez pas à faire appel à nous en cas d'animal blessé (chasse,collision..).

CONTACTS de 4 conducteurs en activité :

  • DELSERRE Jean-Luc (délégué) : 06.78.18.81.33 ou 05.65.21.20.62
  • BRICOUT Jean-Pierre : 06.47.26.79.77 ou 05.65.81.64.06
  • CAVAILLE Cédric : 06.81.86.32.84
  • MAURY Patrick : 06.50.11.44.22

  

                                                       
 
undefined

Les Lieutenants De Louveterie Du Lot

Le louvetier est un agent bénévole de l'état.
Il est nommé par le préfet pour une période de cinq ans, il est assermenté et peut constater les infractions sur la police de la chasse dans la limite de sa circonscription.

Il effectue des missions de service public sur arrêté préfectoral.
Battues de repousse sur sangliers, battues administratives sur grands gibiers ou sur nuisibles, tir de nuit ou tir à l'affût de jour.
Interventions sur blaireaux : dégâts sur récoltes.
Interventions sur autoroute relatives sur divagation de grands gibiers.

L'association des louvetiers regroupe vingt-neuf circonscriptions, un par canton.

Le président des louvetiers est chargé de les représenter dans toutes les manifestations liées à la chasse ainsi que dans diverses réunions.

La louveterie se compose de trois associations : nationale, régionale et départementale qui constituent le corps des lieutenants de louveterie.

Association Départementale du Lot se compose :

Président : M. Laverdet Jean-Paul
Vice-Président : M.Santal Eric - M. Serre Alain
Secrétaire : Broussolle Pierre
Trésorier : Marsis Christian
Membres : Garrigues Jean, Moulène Didier, Sens Alibert Philippe, Fouilloux Albert.

undefined



Association Française pour l'Avenir de la Chasse aux Chiens Courants du Lot

  

Président : Bénazet Alain Lafiguerade 46170 Castelnau Montratier

Missions :

• La promotion et la défense de la pratique traditionnelle de la chasse aux chiens courants.
• La représentation permanente de ses adhérents et des chasseurs aux chiens courants du département auprès des pouvoirs publics et des institutions cynégétiques locales (FDC, DDT/DDTM, CDCFS, ONCFS, ONF, DDCSPP,...).
• La mise en œuvre de la stratégie nationale définie par la FACCC (Fédération des Associations de Chasseurs aux Chiens Courants) et la déclinaison des actions correspondantes.
• La protection des chiens courants ou chassant comme tel ou de leurs utilisateurs.

Personne à contacter : BENAZET Alain

Adresse : Lafiguerade 46170 Castelnau Montratier

Téléphone : 06.42.80.80.38  ou  05.65.21.47.62

undefined

Association pour une Gestion Durable de la Chasse au Grand Gibier dans le Lot

 

Bureau 

Président :  Patrick ZEUGSCHMITT 
- Téléphone : 05 65 36 48 89  & Portable : 06 64 15 84 24
- Mail : pzeugschmitt@aol.com 

Vice-Président / secrétaire : jean paul BRILLIET 
- Téléphone : 06 07 18 27 52  & Portable : 06 07 18 27 52
- Mail : jpbrilliet@hotmail.fr

Trésorier : Pierre Turin
- Portable : 06 84 37 82 08

L'AGDGGL a été créée en 2008. Elle est l'émanation départementale de l'ANCGG, Association Nationale des Chasseurs de Grand Gibier.

L'ANCGG est la seule association cynégétique française reconnue d'utilité publique.
Créée en 1950 elle est à l'origine : du plan de chasse, du permis de chasser, de la création de l'UNUCR, du tir d'été du brocard, de la limitation à 3 coups pour les armes semi-automatiques, l'interdiction de la chevrotine en 1972, de l'autorisation de chasse à l'arc et plus récemment de la loi pour l'utilisation des moyens de communication modernes, comme le téléphone portable, dans le cadre des battues à la chasse aux chiens courants. L'ANCGG siège au conseil d'administration de l'ONCFS et à la CNCFS.

L'ANCGG est aussi à l'origine du Brevet Grand Gibier créé en 1991 à l'initiative du Docteur Alain François, ancien président de l'ANCGG.

L'AGDDGL dispense actuellement dans le Lot deux formations par an en vue de l'obtention de ce brevet. L'une par convention avec le Lycée des Territoires du Montat pour les élèves de la classe de premières GMNF, l'autre destinée aux chasseurs et non chasseurs de notre département et des départements voisins ne disposant pas de la structure nécessaire pour celui-ci ou n'organisant pas l'épreuve. Une équipe de plus de 10 formateurs assurent les formations théoriques et pratiques du Brevet.

L'AGDGGL milite pour une éthique de la chasse irréprochable. Elle milite aussi pour une chasse responsable et sécurisée, respectueuse des territoires et des hommes qui y vivent et y travaillent. L'association défend, sans distinction, le développement de tous les modes de chasse présents ou possibles sur notre territoire. Elle défend aussi  la notion d'équilibre agro-sylvo cynégétique.

Si la chasse est une nécessité absolue pour la régulation efficace des espèces de grand gibier, présentes sur notre territoire, elle doit  se faire dans le respect de la réglementation en vigueur et celle de la notion du bien-être animal.