La sécurité à la chasse

La sécurité à la chasse des chasseurs et des non-chasseurs est la priorité de tous et de chacun à la fois, à travers son comportement, que l'on se situe dans le Nord comme dans le Sud de la France. Néanmoins, les paysages très variés de nos régions françaises ainsi que les très nombreux modes de chasse praticables d'un bout à l'autre de la France ne permettent pas de réglementer la sécurité des chasseurs et des non-chasseurs à l'échelle nationale.

Seul chaque département peut définir un cadre légal permettant une pratique de la chasse en toute sécurité. Ces dispositions figurent dans le Schéma Départemental de Gestion Cynégétique.

Pour la chasse en battue :

DISPOSITIONS GENERALES EN BATTUES AUX CHEVREUILS, SANGLIERS ET RENARDS (3 fusils minimum)

  • Consignes de sécurité données avant la battue
  • Registre des battues rempli et signé par tous les participants, selon le modèle de la fédération des chasseurs du Gers
  • Port d'un vêtement  orange fluorescent recouvrant le buste
  • Utilisation de trompes de chasse (minimum 3 par battue) pour signaler le début et la fin de traque avec un minimum de 1 par ligne de chasseurs postés.
  • L'utilisation des véhicules à moteur est interdite pendant l'action de chasse. Sont seuls autorisés à se déplacer avec un véhicule à moteur, pour récupérer les chiens et les animaux tués, les traqueurs, piqueurs ou toute personne désignée, dont les noms seront obligatoirement inscrits sur le registre de battue. après le déplacement les personnes déignées retournent à leur poste initial.
  • Lorsque l'action de chasse est terminée, le déplacement en véhicule à moteur d'un poste de tir à un autre est autorisé dès lors que l'arme est déchargée et démontée ou déchargée et placée sous étui et que l'arc de chasse est débandé ou placé sous étui.

 Ces dispositions réglementaires ne s'appliquent pas lorsqu'une chasse en battue est pratiquée par moins de 3 personnes.