Retour aux actualités

11-01-2022 Chasse au vol : les aigliers de France en Bigorre

Chasse au vol : les aigliers de France en Bigorre

Sept aigliers issus des « quatre coins » de France s'étaient donné rendez-vous ce week-end en Bigorre, répondant ainsi à l'invitation de l'un d'entre eux.

C'est donc dans le pays des plaines et coteaux que nos chasseurs de bas-vol ont, durant trois jours, chassé renards et chevreuils avec leurs aigles royaux.

Un cadre magnifique, des oiseaux majestueux, des chevreuils rusés et combatifs pour de superbes chasses.

Un coup de chapeau à la régionale de l'étape, Maïka (voir photos), aigle royal femelle, pour sa prise d'une chevrette dans les règles de l'art.

Pour les non-initiés, nous précisons que ces rapaces sont élevés en captivité et que leurs propriétaires, en plus d'être chasseurs, doivent posséder, notamment un certificat de capacité pour les détenir. Les règles sont d'ailleurs les mêmes pour tous les rapaces utilisés pour le haut-vol (faucons) pour la chasse des oiseaux, ou le bas vol (aigle, autour, buse, etc...) pour la chasse des mammifères et des oiseaux.

La chasse au vol est un des modes de chasse les plus anciens. C'est même un art traditionnel des hauts plateaux d'Asie centrale, apparu depuis plus de trente siècles !

En France, c'est au Moyen-âge que ce mode de chasse s'est développé et Napoléon ira même jusqu'à créer les services impériaux de fauconnerie.

Aujourd'hui, fauconniers, autoursiers et aigliers sont notamment sollicités au quotidien sur les zones aéroportuaires pour effaroucher les oiseaux et les mammifères. C'est même une profession reconnue et recherchée.

Partager l'actualité