Retour aux actualités

15-04-2020 Corvidés : que faire face aux dégâts ?

Corvidés : que faire face aux dégâts ?

Pour rappel, pendant toute la durée d'application des mesures visant à limiter la propagation du COVID 19, l'ensemble des activités de régulation des espèces susceptibles d'occasionner des dégâts sont suspendues. Cependant des dérogations peuvent être accordées. 

Si un exploitant subit des dégâts importants par une espèce susceptible d'occasionner des dégâts (corneille,...), il peut faire une demande de dérogation auprès de de la DDT.

La DDT en charge de la chasse pourront accorder une autorisation spéciale de régulation individuelle mise en œuvre par le seul détenteur du droit de destruction. Cette autorisation ne sera délivrée qu'après réception d'éléments factuels attestant l'intérêt à agir (type et quantité de dégâts observés), précisant le lieu de l'intervention projetée et l'identité de la personne qui intervient. 

Télécharger le formulaire sur : http://www.gers.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement/Chasse/Gestion-des-nuisibles

Pour rappel : 

  • Corneille noire : Elle peut être détruite à tir sur autorisation individuelle du 1er avril jusqu'au 31 juillet si nécessité de prévenir des dommages importants aux activités agricoles. 
  • Pie bavarde : Elle peut être détruite à tir sur autorisation individuelle jusqu'au 31 mars et au-delà jusqu'au 31 juillet si nécessité de protéger des cultures maraîchères ou vergers (justifier la production) ou sur les territoires définis dans le schéma départemental de gestion cynégétique en vigueur.

Partager l'actualité