Retour aux actualités

11-09-2019 Directive nitrates : palombe et mulching

Directive nitrates : palombe et mulching

Conservation des chaumes de maïs : c'est autorisé !

Que dit la réglementation ? 

Conformément à la directive européenne du 12 décembre 1991, la France est dans l'obligation de mettre en œuvre des mesures de protection des eaux contre la pollution par les nitrates d'origine agricole.

La délimitation des "zones vulnérables" dans le Bassin Adour-Garonne, a été révisée par arrêté du 21 décembre 2018. Cette zone vulnérable couvre plus de 90% du territoire gersois. L'ensemble des parcelles situées dans cette zone doivent avoir un couvert végétal l'hiver. Dans le cas particulier d'un précédent maïs grain, sorgho ou tournesol, la couverture peut être obtenue par un broyage fin des cannes, puis par un enfouissement des résidus dans les 15 jours suivant la récolte.

Toutefois, cette pratique du mulch n'est pas sans conséquences ! L'enfouissement rapide et systématique des résidus de culture pose la question de l'impact qu'ont de telles pratiques sur les ressources alimentaires disponibles pour l'avifaune migratrice. 

C'est pourquoi, dans le cadre d'une collaboration entre la FDC du Gers et la FRC Occitanie, en s'appuyant sur les données récoltées par les fédérations des chasseurs via le GIFS (études sur le régime alimentaire, suivis par balise Argos, ...), nous avons obtenu pour ce 6ème programme la délimitation d'une zone spécifique : la zone "palombe et avifaune migratrice" sur laquelle l'exploitant n'est pas obligé d'enfouir les résidus de culture de maïs grain. Cette zone se situe  sur la moitié sud et la moitié ouest du département (cf carte ci-dessous zone hachurée).

Cette dérogation est valable pour les cinq prochaines années !

                             

Pour en savoir plus : 

Partager l'actualité