Retour aux actualités

30-03-2021 VIA FAUNA : Des piquets réflecteurs pour une meilleure prise en compte des continuités écologiques

VIA FAUNA : Des piquets réflecteurs pour une meilleure prise en compte des continuités écologiques

Deux expérimentations innovante en Occitanie vont voir le jour. La première est en cours sur la RD 802, entre Durbans et Cambes dans le département du Lot. En ce mois de mars 2021, les agents du Département en charge des routes ont installé, sur le bas-côté, 125 piquets réflecteurs destinés à limiter les collisions nocturnes avec les grands ongulés. La seconde devrait débuter en avril sur la commune du Mas d'Azil en Ariège.

Ce dispositif est mis en place dans le cadre du projet Via Fauna, développé par la Fédération régionale des chasseurs d'Occitanie et décliné dans ces deux départements par les Fédérations départementales des chasseurs en collaboration avec les Conseils Départementaux.
Le principe de ces réflecteurs, placés tous les 20 mètres environ, est de dévier la lumière des phares des véhicules, ce qui crée une barrière éblouissante comprise entre 80 cm et 1 m du sol. Conséquence : les animaux sont surpris et dissuadés de traverser. Autre avantage : le dispositif renforce la vigilance des conducteurs en présence des réflecteurs. Pour éviter tout phénomène d'habituation de la faune, ces piquets ne sont installés que sur les périodes sensibles, notamment au printemps lorsque les déplacements de faune sont plus importants.

Cette expérimentation va permettre deux analyses ; la première quantitative par un suivi de la mortalité routière de faune avec et sans piquets ; la seconde qualitative, le but étant à l'aide de jumelles et caméras thermiques de mieux appréhender les réactions des animaux confrontés à cette barrière lumineuse.

Logo viafauna
https://www.chasse-nature-occitanie.fr/biodiversite-et-observatoire/images/viafauna/viafauna-logo-financeurs.png

Partager l'actualité