Retour aux actualités

15-07-2019 L’acquisition foncière, une stratégie qu’investissent les chasseurs pour préserver la biodiversité

L’acquisition foncière, une stratégie qu’investissent les chasseurs pour préserver la biodiversité

La protection des milieux et des paysages naturels ruraux est un enjeu qui sollicite l'intervention de différents acteurs et de différents outils réglementaires ou contractuels.

Les chasseurs jouent déjà un rôle essentiel au cœur des territoires par la sensibilisation et l'appui qu'ils font auprès des autres acteurs (propriétaires, élus, agriculteurs...) sur l'importance de préserver les milieux naturels.

Légende de l'image : Site de l'Estagnol assurant la rétention de l'eau après des pluies importantes. Acquis en 1989 à l'initiative de la Fédération Départementale des Chasseurs de l'Aude. Ce site de 37.8 ha, est la première et la plus grande des acquisitions réalisées en Occitanie par la Fondation des Chasseurs pour la Nature. Crédit photo : FDC 11 (2017).

Parmi les outils de préservation des sites, l'acquisition foncière est certainement le plus complexe à mettre en œuvre, mais c'est aussi celui qui permet la meilleure pérennité des objectifs de conservation à garantir pour les espaces et les espèces.

logo de la Fondation des Chasseurs pour la Nature
logo de la Fondation des Chasseurs pour la Nature

Directement financée par les cotisations des chasseurs, la Fondation des Chasseurs pour la Nature est une structure reconnue d'utilité publique, qui acquiert des terrains pour en préserver les enjeux naturels et cynégétiques.

Depuis sa création en 1983, la Fondation  a acquis en Occitanie en accord et à l'initiative des FDC, un total de 199 hectares de milieux naturels, qui sont ainsi préservés et gérés par les FDC dans neuf départements.

En compléments de ces investissements, les chasseurs d'Occitanie, qu'ils soient propriétaires de terres ou ayants-droits, participent à la conservation de la nature sur des centaines de milliers d'hectares, au travers des aménagements qu'ils mènent bénévolement sur leurs terres (Ex : maintien de zones humides, implantation de cultures à but faunistique et environnemental et de haies environnementales, actions de nettoyage des milieux naturel, etc.). Les chasseurs qui possèdent la maitrise foncière de terrains ont un rôle clef dans la préservation de la nature dans les communes rurale de la région.

Retrouvez plus d'informations sur la Fondation des Chasseurs pour la Nature en suivant ce lien : http://www.fondationdeschasseurs.com/fphfs/

Partager l'actualité