La sécurité à la chasse

La sécurité à la chasse des chasseurs et des non-chasseurs est la priorité de tous et de chacun à la fois, à travers son comportement, que l'on se situe dans le Nord comme dans le Sud de la France. Néanmoins, les paysages très variés de nos régions françaises ainsi que les très nombreux modes de chasse praticables d'un bout à l'autre de la France ne permettent pas de réglementer la sécurité des chasseurs et des non-chasseurs à l'échelle nationale.

Seul chaque département peut définir un cadre légal permettant une pratique de la chasse en toute sécurité. Ces dispositions figurent dans le Schéma Départemental de Gestion Cynégétique.

Dispositions relatives à la sécurité des chasseurs et des non chasseurs dans les Hautes-Pyrénées.

Rappel juridique : Chacun est responsable du dommage qu'il a causé non seulement par son fait, mais encore par sa négligence ou par son imprudence.

Mesures de sécurité obligatoire pour  la chasse en battue au grand gibier (cerf, chevreuil, sanglier):

Concernant les dispositions encadrant la chasse en battue au grand gibier, la chasse en battue comporte 3 chasseurs au minimum et le registre de battue doit impérativement être rempli et signé par tous les participants, selon le modèle de la F.D.C des Hautes-Pyrénées. Le port d'une veste ou d'un gilet  fluorescent est obligatoire pour tous les participants. Disposer des panneaux indiquant qu'une battue est en cours.

Les consignes de sécurité doivent être données avant la battue par le chef de battue. L'action de chasse débute et se termine lorsque le signal de début et de fin de battue est donné.

Pour des raisons de sécurité, la chasse en battue au grand gibier (cerf, chevreuil, sanglier) est interdite sur les territoires dont la surface est inférieure à 100 ha d'un seul tenant en zone de plaine et de montagne. Ce seuil de surface peut faire l'objet de dérogations ponctuelles après décision du Préfet prise après avis de la fédération départementale des chasseurs lorsque les communes des territoires concernées font l'objet de dégâts de grand gibier persistants et sont classées en vigilance rouge ou orange par la fédération départementale des chasseurs, ou sont identifiées par l'Etat dans le cadre du plan national de maîtrise du sanglier. Ce seuil de 100 ha ne concerne pas les associations communales de chasse agréées.

Transports des armes de chasse

Lorsqu'elle est placée à bord d'un véhicule et engins à moteur, l'arme doit être :

  • obligatoirement déchargée ;
  • placée sous étui ou démontée à défaut d'être transportée sous étui ;
  • l'arc de chasse doit être débandé ou placé sous étui

Autres mesures de sécurité recommandées à la chasse

Les règles de sécurité énumérées ci-dessous sont avant tout des règles de bon sens :

Le chargement des armes doit s'effectuer canon vers le sol, ne jamais garder le doigt sur la détente et vérifier régulièrement si les canons ne sont pas obstrués.

Attention aux ricochets sur l'eau ou les sols durs ou gelés.

Attention au comportement des chiens qui peuvent avoir des réactions inattendues pouvant entrainer un accident. Ramasser les douilles vides.

En battue, rappeler les consignes de sécurité et de tir, désigner très précisément les animaux à tirer (type d'animaux, sexe, âge...) et sensibiliser tous les chasseurs aux règles de prudence et de gestion. Prévoir le code des sonneries. Demander à tous les chasseurs de se montrer courtois et tolérant envers les autres utilisateurs de la nature (agriculteurs, randonneurs, promeneurs, sportifs, etc...).

Vérifier que les animaux blessés ont bien été recherchés ou que les indices ont bien été « marqués » et faire appel à un conducteur de chien de sang.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la sécurité, n'hésitez pas à cliquer sur l'onglet formation, votre Fédération propose régulièrement des séances de formations à la sécurité des chasseurs et des non chasseurs dans ses locaux.