Retour aux actualités

07-06-2018 CORRIBIOR 46 et 82 : des nouvelles des essais de couverts à base de plantes messicoles !

CORRIBIOR 46 et 82 : des nouvelles des essais de couverts à base de plantes messicoles !

À Garganvillar (82), les messicoles ont été pénalisées par les conditions climatiques printanières. Notons toutefois la présence de quelques Biforas, Bleuets et Nielles des blés. Dans le Lot, sur un sol mieux drainé, les résultats sont convaincants avec une belle densité de Biforas, Bleuets, Nielles des blés et Miroirs de Vénus. Les autres espèces seront bientôt en fleur.

Ces premières observations montrent que le travail du sol réalisé avant le semis est adapté à la levée et au développement des espèces implantées. Étant donné la répartition relativement homogène des différentes espèces au sein des parcelles, la méthode de semis semble également adéquate.
Un premier relevé pollinisateurs a été réalisé à Mauroux (46) avec le Conservatoire Botanique, montrant que les espèces messicoles, et notamment les Biforas, sont très attractives pour les abeilles sauvages, syrphes, et les papillons. Les nichoirs à abeilles sauvages, placés en bordure de parcelles fin mars montrent déjà, sur les 3 sites, des tubes bouchés par des opercules en terre, derrière lesquelles des larves se développent sur des pains de pollen confectionnés par leur mère.

Pour la petite histoire, les abeilles sauvages se reposant dans les bleuets sur les photos semblent être des mâles du genre Eucera, responsables notamment de la pollinisation de certaines orchidées "tricheuses" dont l'Ophrys abeille, très commune dans la région et strictement dépendante de ces abeilles pour sa reproduction !

Partager l'actualité